Le filetage parallèle BARTEC / LINXION

PARTAGER :  

 Filetage parallele.jpg

Pour assembler des armatures dans des constructions en béton armé, le système de recouvrement peut être utilisé : deux barres d’armature sont superposées sur une longueur de 50 ou 75 diamètres, puis noyées dans le béton afin de les solidariser. Dépendant de la situation, cette solution peut poser des problématiques de sécurité : en effet, en cas de fracture du béton (dans le cas d’une surcharge accidentelle ou d’un séisme par exemple), les deux armatures sont désolidarisées, déstabilisant immédiatement la structure avec des risques de ruine de l’ouvrage.

De ce fait, en vue de sécuriser au maximum l’assemblage des armatures (tout en économisant de l’acier), des solutions de liaisons d’armatures ont été créées. Les plus répandues d’entre elles sont les liaisons d’armatures BARTEC brevetées en 1988 par la société éponyme, puis les liaisons d’armatures « Gamme Pi » brevetées en 2013 sous la marque LINXION. Elles permettent de transmettre la charge d’une barre à l’autre, sans dépendre de l’adhérence ou de l’intégrité du béton. Le coupleur vient lier les deux barres, assurant une continuité structurelle optimale dans sa performance et sa fiabilité.

 

La société BARTEC Company est spécialisée depuis plus de 30 ans dans le filetage parallèle avec refoulement, un savoir-faire dont ont bénéficié ses nouvelles filiales LINXION. Cette technique offre :

  • Une souplesse d’utilisation, permettant d’atteindre une productivité optimale
  • Une sécurité garantie, grâce au 100% Bar Break
  • Un contrôle simple et sûr pour une qualité répétable sur chantier

 

Le filetage parallèle BARTEC / LINXION : un coupleur pour tout type de liaisons

BARTEC & LINXION proposent des gammes de liaisons complètes pour répondre à toutes les problématiques (standard, fatigue, inox, etc.). Le fait d’utiliser un filetage parallèle permet à un seul et même coupleur de correspondre à plusieurs combinaisons possibles ! Un seul et même coupleur peut être utilisé quelle que soit la liaison souhaitée : standard, de position, à écartement réglable ou à contre écrou, contrairement au filetage conique ou aux coupleurs sertis, où un coupleur spécial devra être utilisé si la seconde barre ne peut pas être tournée.

Les équipements de BARTEC Company ont été conçus pour atteindre une productivité maximale quotidienne. Toutes les barres sont préparées à la chaîne, en séquence : la rapidité des processus de coupe, de refoulement à froid puis de filetage garantit une excellente productivité.

 

Les solutions de liaisons d’armatures BARTEC : Qualité & sécurité 

Tous nos coupleurs sont réalisés à l’aide de machines CNC à partir d’acier étiré à froid de qualité et selon un Système Management Qualité (SMQ) européen. Nous suivons des procédures de contrôle strictes et normées (1 coupleur testé tous les 1000 réalisés).

Nos liaisons permettent de réduire la concentration des barres, améliorent l’intégrité de la structure lors de toutes les phases de construction, et offrent une meilleure résistance contre la fatigue et les séismes. Leur installation est simple, rapide et sûre et facilite le contrôle visuel, permis grâce au filetage parallèle.

 

Pour résumé : une solution simple, rapide et sûre !

Depuis plus de 30 ans, la société BARTEC Company et les nouvelles filiales LINXION sont convaincus par le filetage parallèle avec refoulement à froid.

Souplesse, productivité, sécurité et qualité : les solutions de liaisons d’armatures BARTEC & LINXION assurent :

  • une performance BAR BREAK, quelle que soit l’application ou le projet,
  • une sécurité optimale
  • et une simplicité de mise en place et de contrôle sur les chantiers

Que ce soit en termes de fatigue, glissement, traction, séisme… les solutions de liaisons d’armatures BARTEC & LINXION répondent à toutes les problématiques et à toutes les normes internationales.

C’est ce qui fait du filetage parallèle, le système le plus utilisé dans le monde !

 

 

Retrouvez ci-dessous notre article sur le filetage parallèle en pdf.

  ARTICLE_filetage parallele .pdf